Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Voici ici une liste de pathologies qui peuvent être soignées par l'ostéopathie. (Cette liste n'est en aucune manière exhaustive)




De nombreuses pathologies peuvent être l'objet de soins ostéopathiques :

  • Maux de tête
  • Nausées
  • Vomissements
  • Douleurs et certains problèmes oculaires
  • Torticolis
  • Douleurs cou, épaules, bras (périarthrite)
  • Fourmis dans les mains
  • Dorsalgie aigue, chronique
  • Douleurs intercostales
  • Lumbago
  • Sciatique
  • Cruralgie
  • Accidents sportifs : entorses : coude, poignet, doigt, genou, cheville, pied
  • Suites d'une opération chirurgicale
  • Raideurs articulaires
  • Récupération fonctionnelle
  • Certaines manifestations ORL : sinusites, otites, maux de tête, vertiges
  • Certaines manifestations digestives : reflux gastrique, flatulences, transit intestinal, constipation, diarrhée
  • Suivi de la grossesse
  • Aide à l'accouchement
  • Suivi du post-partum pour une récupération rapide des différentes fonctions
  • Nourrisson de plus de 6 mois : problèmes liés à la naissance (problèmes de sommeil, d'agitation, de nervosité)
  • Régurgitations
  • Asthme
  • Coliques
  • Déformations du crâne




Pourquoi consulter un ostéopathe ?

Les praticiens justifiant d'un titre d'ostéopathe sont autorisés à pratiquer des manipulation ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humain, à l'exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques.


Quand faut-il faire appel à un ostéopathe ?

Chez le nourrisson de plus de 6 mois
Un bilan initial permet de diminuer les manifestations fonctionnelles dont souffrent de nombreux nourrissons (cutanées, respiratoires, digestives, ORL...). La prise en charge ostéopathique est très douce et permet de restaurer les bons rythmes de votre enfant.

Chez l'enfant
Soyez sensible aux modifications de rythmes inexpliquées (appétit, sommeil, concentration,...) qui peuvent être la conséquence de blocages ostéopathiques ou énergétiques sans cause apparente (chutes passées inaperçues par exemple).

Comme chez le nourrisson, les tissus de l'enfant sont dynamiques et réagissent activement aux techniques ostéopathiques.

Chez l'adulte
Le motif de consultation le plus courant concerne les manifestations ostéo-articulaires (lumbagos, cervicalgies, sciatiques, entorses, tendinites...).

D'autres indications commencent à être connues du grand public comme les pathologies fonctionnelles viscérales (lourdeurs, reflux, aigreurs, nausées, troubles du cycle, constipation chronique,...), les manifestations crâniennes (céphalées, névralgies, otites chroniques...) et les affections récidivantes de type ORL.

Chez la femme
Le traitement ostéopathique peut agir sur des syndromes gynécologiques et urinaires, et le suivi de la femme enceinte.

En fait, l'originalité de cette thérapie holistique est de replacer le symptôme dans l'équilibre global du corps et de rechercher une synergie fonctionnelle par l'utilisation de techniques dont la variété (thérapie manuelle, thérapie biodynamique, thérapie crânienne, thérapie énergétique) permet un traitement sur mesure à chaque patient.

Une séance de traitement classique dure environ 45 minutes. Un soin complet peut nécessiter 2 à 3 séances dans certains cas. Ces soins peuvent être remboursés par les assurances privées.

LES LIMITES DE L'OSTEOPATHIE

En posant son diagnostic Ostéopathique spécifique, l'Ostéopathe recherche en premier "les diagnostics d'exclusion", c'est-à-dire les manifestations cliniques qui relèvent d'une autre discipline que la sienne (chirurgicale, médicale, kinésithérapique) ou qui ne sont pas justifiables d'un traitement Ostéopathique utilisé seul.

L'Ostéopathie ne prétend pas tout soigner. Elle ne propose pas de guérir les maladies dégénératives (cancer, sclérose en plaque, parkinson, etc.), les maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie, etc.) pas plus que les maladies infectieuses ou les fractures.

Cependant, même si l'Ostéopathie ne peut avoir d'action sur les affections ci-dessus, elle peut avoir une action sur les conséquences, en particulier la douleur, par libération des tensions des structures environnantes.
Dès lors, l'Ostéopathie ne sera plus une thérapie étiopathique mais une thérapie palliative complémentaire qu'il ne faut pas négliger.

Une thérapie originale et naturelle
L'ostéopathie est une méthode de soins qui s'emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l'ensemble des structures composant le corps humain. L'ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’auto guérir et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.

L'ostéopathe choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient, en fonction de son âge et de sa morphologie, et de la zone du corps à corriger. Il peut traiter le nourrisson, l'enfant, l'adulte et la personne âgée.

L'ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps :

Le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, périarthrites de l'épaule, douleurs articulaires, scolioses, pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs maxillaires…

Le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgie, sciatique…

Le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, oppressions…

Le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, flatulences, troubles hépatobiliaires, colites, constipation, ptôse d'organes, digestion difficile, gastrites, acidité gastrique…

Le systèmes génito-urinaire : douleurs et dysfonctions gynécologiques, cystite, stérilité fonctionnelle, ptôse d'organes, troubles de la fonction sexuelle, énurésie, prostatite, suivi ostéopathique de la grossesse…

Le système O.R.L et pulmonaire : rhinites, sinusites, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, bronchites, asthme, bronchiolites...

Le système neurovégétatif : états dépressifs, d’hyper nervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie…

Les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture.

Mieux vaut prévenir que guérir des traumatismes, physique ou émotionnels, anciens ou passés inaperçus, susceptibles de provoquer des séquelles douloureuses même plusieurs années après.

L'ostéopathe fait prendre conscience à chacun qu’il est responsable de son capital santé qu’il peut préserver par un suivi ostéopathique régulier.